PIANO EN VALOIS

Si Piano en Valois entame son deuxième quart de siècle à l’occasion de cette 26e édition – preuve d’une belle maturité – il s’agit pour moi, en cette première année en tant que présidente, d’une nouvelle et enthousiasmante aventure. Je souhaite, à cette occasion, remercier Georges Chavanes et Jean Mardikian les précédents présidents, du rayonnement international qu’ils ont su construire pour donner à Piano en Valois la renommée qui est la sienne aujourd’hui.

Je suis également fière d’accompagner nos deux directeurs artistiques, Paul-Arnaud Péjouan et Jean-Hugues Allard, dans les belles découvertes de cette année qui feront le piment de l’édition 2019 ainsi que dans les rencontres de pianistes reconnus qui reviennent avec amitié.


Piano en Valois 2019 est placé sous le signe de la jeunesse et de la fidélité à l’école française de piano toujours aussi passionnante ! Accueillir Rena Shereshevskaya est un honneur et un bonheur pour nous au moment où son disciple, Alexandre Kantorow, vient d’être le premier Français à gagner, en juillet dernier, le concours Tchaikovsky. Toutes les générations seront présentes de John Gade (22 ans) au prestigieux Jean-Philippe Collard avec des fidèles de Piano en Valois : Jean-Baptiste Fonlupt (Ma Campagne), Romain Descharmes (La Rochefoucauld), Célia Oneto Bensaid (Châteaubernard), Florian Noack (Ruffec), Sélim Mazari (Jarnac), Guillaume Vincent (Angoulême), Jean-Paul Gasparian accompagné de l’Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine ainsi que Bruno Fontaine qui viendra présenter, pour la première fois, une création originale avec Sandrine Bonnaire (Angoulême).

Nous proposons également un événement jazz avec Aldo Lopez Gavilan qui fêtera la sortie de son dernier CD en Europe avant son concert le 21 octobre prochain à Paris.
Cette grande fête, destinée à réunir autour du piano tous les publics d’Angoulême et des Charentes, a lieu chaque année aussi grâce au concours des collectivités territoriales, des partenaires privés et des belles salles de concert qui font la vitalité culturelle de notre territoire. Je n’oublie pas enfin nos partenariats scolaires – récitals organisés pour les élèves dans les communes qui nous accueillent – et nos actions en faveur des publics de divers horizons : « les Midi » de Piano en Valois, la dizaine de concerts pédagogiques et le récital dans la Maison d’Arrêt d’Angoulême… qui restent, à mes yeux, une priorité culturelle.

Isabelle Robicquet,
Présidente de Piano en Valois

Affiche du festival piano en valois, édition 2019

Nos Partenaires

Les Bouchages Delage, Hôtel du palais, Champ Fleuri, Chez Paul, La Cigogne, Maison Soulat, Le Terminus, Latitude Pub, Intermarché Ma Campagne, Conservatoire Gabriel Fauré du Grand Angoulême, École Départementale de Musique de la Charente, Domaine musical de Pétignac.